Français  English  Deutsch  Español

Das Land von Nuits-Saint-Georges Fremdenverkehrsamt
Nuits-Saint-Georges App für Android Smartphones Nuits-Saint-Georges App für Apple Smartphones

Nuits-Saint-Georges


Nuits :
On retrouve la même racine pour différents village en Bourgogne : Nuits, Nolay, Noyers. Terme qui vient du celtique Nubia qui signifie la boue fertile ou de noues qui signifient terres humides (exemple : Les Noues à Bagnot, non loin de Nuits ou Les Noues près de Dijon). Sur cette terre humide et fertile poussaient des arbres : des noisetiers et des noyers.
Saint Georges :
Notre Saint-Georges a vécu au 9ème siècle. Il était moine à Cordoue au sud de l’Espagne. A sa  mort, en 858, des moines de Saint Germain des Prés, vont chercher sa dépouille à Cordoue. Au retour, les moines et leur convoi, en possession du corps, font un arrêt à proximité de Nuits-Saint-Georges, à Argilly. Après avoir bien bu et bien mangé, ils passent la nuit à Argilly. Ils repartent le lendemain, et sans doute parce qu’ils avaient très bien reçus en ce lieu, ils laissent la dépouille sur place. Ils reviennent les mains vides à l’abbaye. Ils sont alors renvoyés ici pour récupérer le corps. Mais dans le secteur de Nuits, on s’était déjà approprié les reliques du Saint. Il faut donc trouver un compromis pour que la dépouille soit rendue. Le compromis est trouvé. Il s’agit de faire attester d’un miracle au passage du convoi. Voilà donc le miracle : La nuit du passage du convoi, une femme des environs, prénommée Pernotte, se fait voler son cheval. Le voleur, dans sa fuite voit apparaître Saint-Georges : le voleur ramène alors le cheval. Suite à l’attestation de ce miracle, un clos de vignes de Nuits, prend alors le nom de Clos Saint-Georges. Le miracle est attesté, la dépouille est rendue aux moines de l’abbaye. Saint-Georges devient alors le protecteur contre les vols, et les grappillages dans les vignes
Mais ce n’est que le 10 mai 1892 que notre ville ajoute le nom de Saint Georges à Nuits… A l’arrivée du chemin de fer, il existe un autre Nuits. Pour différencier les deux villes, on propose aux Nuitons que leur ville porte le nom de Nuits Sous Beaune. Ils préféreront le terme de Nuits-Saint-Georges, rappelant le nom de son cru le plus ancien, le Saint Georges…
Les origines de la ville remontent à une époque très lointaine. Il existe à quelques kilomètres une grotte nommée « Les Trous Légers » ….. Où ont été trouvées des traces de l’activité humaine datant de la préhistoire (de -35 000).
Seconde trace de l’homme dans le secteur : Bien plus tard, c’est une tribu celte, les éduens, qui, profitant de l’assèchement de certaines terres au pied des côtes développent une route (correspondant à la route des grands crus) qui leur servira pour leur activité de commerce. Au bord de cette route, les éduens créent une première cité au lieu-dit les Bolards (au sud-est de la ville actuelle).  Les vestiges d’un théâtre, de plusieurs temples, de maisons et surtout de nombreuses boutiques sont encore visibles.
A l’arrivée des Romains sur le territoire Gaulois, la cité des Bolards devient une cité gallo-romaine. Le commerce perdure dans la cité des Bolards qui accueille de nombreux voyageurs et commerçants itinérants, et ce jusqu’au 4ème siècle après J-C.
La cité des Bolards est abandonnée au 5ème siècle au profit d’autres cités environnantes (notamment dans les hautes côtes et les combes toutes proches).
Ce n’est qu’au 6ème siècle que Nuits apparaît avec 2 villages distincts :
un premier village mérovingien qui regroupe des habitants des alentours
un second village, le long de la route commerciale. Il a principalement une activité commerçante et est habité essentiellement par les marchands. Ce second village constitue  le cœur de la ville actuelle de NSG.
Au moyen âge, les populations se mêlent pour ne plus former qu’un village ; Nuits est né ! … Et sa vocation commerçante perdure jusqu’à nos jours. Au moyen âge, elle possède une frontière avec la Franche Comté, qui n’appartient pas aux Ducs de Bourgogne. Comme Beaune et Dijon, la ville est donc fortifiée en 1362 : on construit des remparts dont il ne reste quasiment rien aujourd’hui si ce n’est les tracés. Les remparts permettaient de protéger la ville lorsqu’elle était assaillie et de conserver les richesses liées au commerce : denrées, argent…. Plusieurs portes donnaient accès à la ville. Une située au bout de l’actuelle Rue Fagon que l’on appelait la porte Dijonnaise et, une qui se trouvait sur l’actuelle Place de la Libération que l’on appelait la Porte Beaunoise.
En 1686, alors que Bourgogne et Franche-Comté ne sont plus ennemies suite au traité de Nimègue, les fortifications n’ont plus lieu d’être. Les Nuitons obtiennent le droit de s’en servir comme maisons d’habitation (ce qu’ils faisaient déjà), et de démolir les dernières portes. Les fossés deviennent des vergers et des potagers.

 

Anciennes halles - Nuits-Saint-Georges

Nuits-Saint-Georges
Anciennes halles - Nuits-Saint-Georges
L’Office de Tourisme a pris place dans une partie des anciennes halles. Ces halles datent de 1849. Avec l’arrivée du chemin de f...

Anciennes halles - Nuits-Saint-Georges


Beffroi - Nuits-Saint-Georges

Nuits-Saint-Georges
Beffroi - Nuits-Saint-Georges
C’est en 1630 que débute la construction de la tour du beffroi pour s’achever en 1933. La cloche est posée, qui vient cer...

Beffroi - Nuits-Saint-Georges


Buste de Félix Tisserand

Nuits-Saint-Georges
Buste de Félix Tisserand
Félix Tisserand est né à Nuits Saint Georges en 1845. Ce fils de tonnelier est passionné  de mathématiques....

Buste de Félix Tisserand


Buste de Paul Cabet

Nuits-Saint-Georges
Buste de Paul Cabet
Paul Cabet était nuiton, sculpteur élève et gendre de François Rude (1815-1876). Pour rappel, François Rude est ...

Buste de Paul Cabet


Camille Rodier

Nuits-Saint-Georges
Camille Rodier
(1890 – 1963) Camille Rodier est le fondateur, avec de la Confrérie des Chevaliers du Tastevin

Camille Rodier


Chapelle de la Serrée

Nuits-Saint-Georges
Chapelle de la Serrée

Chapelle de la Serrée


Château d'Entre-Deux-Monts

Nuits-Saint-Georges
Château d'Entre-Deux-Monts
A la lisière de la forêt de Mantuan, cette belle demeure, dont les premiers bâtiments ont été construits au XI&egr...

Château d'Entre-Deux-Monts


Collège Roi

Nuits-Saint-Georges
Collège Roi
Ce collège privé est fondé en 1822. par Monsieur Roi un ancien médecin des armées napoléoniennes, natif...

Collège Roi


Eglise Saint Denis - Nuits-Saint-Georges

Nuits-Saint-Georges
Eglise Saint Denis - Nuits-Saint-Georges
Construite à l'emplacement d'une ancienne église dédiée à Saint Denis par les chanoines du Chapitre de S...

Eglise Saint Denis - Nuits-Saint-Georges


Eglise Saint Symphorien

Nuits-Saint-Georges
Eglise Saint Symphorien
Saint Symphorien était l’un des premiers chrétiens dans une ville d’Autun encore païenne et a subi le martyr en 180....

Eglise Saint Symphorien


Félix Tisserand

Nuits-Saint-Georges
Félix Tisserand
Né à Nuits en 1845, Félix Tisserand est le fils de tonnelier. A la suite de brillantes études, il devint directeur de l...

Félix Tisserand


François Thurot

Nuits-Saint-Georges
François Thurot
Corsaire 1727-1760 François Thurot, fils de maître de Poste est né à Nuits le 22 juillet 1727. Il embarque à B...

François Thurot


Henri Challand

Nuits-Saint-Georges
Henri Challand
(1872 – 1933) Henri Challand est à l'origine du jus de fruit et de sa commercialisation

Henri Challand


Hospices - Nuits-Saint-Georges

Nuits-Saint-Georges
Hospices - Nuits-Saint-Georges
Fondé au XVIIème, l’hôpital toujours en activité, possède un riche patrimoine dont une pharmacie datant de ...

Hospices - Nuits-Saint-Georges


Hôtel de Ville - Nuits-Saint-Georges

Nuits-Saint-Georges
Hôtel de Ville - Nuits-Saint-Georges
Il s’agit d’une ancienne maison bourgeoise du XVIIIème siècle, acquise et aménagée par la municipalit&eacut...

Hôtel de Ville - Nuits-Saint-Georges


Jacques Duret

Nuits-Saint-Georges
Jacques Duret
Botaniste Né à Nuits, rue du Grenier à Sel le 27 mars 1794, Jacques Duret se passionna dès l'âge de 15 ans...

Jacques Duret


Jardin Anglais

Nuits-Saint-Georges
Jardin Anglais
Ce jardin est appelé Jardin anglais… à cause de son aménagement typique (lignes courbes) en opposition au jardin &agrav...

Jardin Anglais


Lavoir - Nuits-Saint-Georges

Nuits-Saint-Georges
Lavoir - Nuits-Saint-Georges
Ancien lavoir sur le Meuzin.

Lavoir - Nuits-Saint-Georges


Le Caveau Nuiton

Nuits-Saint-Georges
Le Caveau Nuiton
Au début des années 1930, la Bourgogne traverse une grave crise économique : le vin ne sort pas des caves et l'argent ne r...

Le Caveau Nuiton


Le Climat des Perrières

Nuits-Saint-Georges
Le Climat des Perrières
Découvrir les Climats du Vignoble de Bourgogne, inscrits au Patrimoine mondial de l'Unesco, à travers ce lieu :  Comme so...

Le Climat des Perrières


Les Bolards

Nuits-Saint-Georges
Les Bolards
Dans l'agglomération fondée au 1er siècle avant J.-C. par les Eduens et romanisée ensuite, à l'éc...

Les Bolards


Marché couvert - Nuits-Saint-Georges

Nuits-Saint-Georges
Marché couvert - Nuits-Saint-Georges
En 1903 de nouvelles halles sont créées (par l’architecte Javelle). Elles seront inaugurées en 1906 mais connaîtro...

Marché couvert - Nuits-Saint-Georges


Michel Sarrazin

Nuits-Saint-Georges
Michel Sarrazin
Michel Sarrazin est le premier scientifique français au Canada, chirurgien, botaniste. Il a été le premier scientifique canadi...

Michel Sarrazin


Paul Cabet

Nuits-Saint-Georges
Paul Cabet
Sculpteur né à Nuits le 1er février 1815, Paul Cabet devint l'élève de François Rude son beau-p&egrav...

Paul Cabet


Place au Poisson

Nuits-Saint-Georges
Place au Poisson
Ce poisson est un moulage qui indique la hauteur des inondations de 1747 et 1757.  D’ordinaire très calme, le Meuzin gonfle &agra...

Place au Poisson


Place du Cratère

Nuits-Saint-Georges
Place du Cratère
Cette place est un clin d’œil à Félix Tisserand. Les Américains s’inspirent beaucoup du travail sur l’...

Place du Cratère


Porte Fermerot - Nuits-Saint-Georges

Nuits-Saint-Georges
Porte Fermerot - Nuits-Saint-Georges
Donnant sur une porte ouverte dans les fortifications et qui n'était pas gardée la nuit, cette rue était équip&eacu...

Porte Fermerot - Nuits-Saint-Georges


Anschrift
Nuits-Saint-Georges
Mairie
Place d'Argentine
21700 - Nuits-Saint-Georges

Telefon
Tel. : +33 (0)3 80 62 01 20
Fax : +33 (0)3 80 61 23 98

Web
E-mail : mairie@nuitsstgeorges.com
Webseite : http://www.ville-nuits-saint-georges.fr/

Zurück

Bilder

Nuits-Saint-Georges Nuits-Saint-Georges Nuits-Saint-Georges Nuits-Saint-Georges Nuits-Saint-Georges Nuits-Saint-Georges Nuits-Saint-Georges Nuits-Saint-Georges